Informations légales

Siège social

TOP DRIVERS
10 rue de Neuvic
67100 Strasbourg

Contact

Téléphone : 03 88 44 00 44
Fax : 
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentant légal

Smail Omari

Immatriculation

Immatriculation au Registre de la chambre des métiers d'Alsace sous le n°: 514 278 365 00010

Numéro d'immatriculation de l'entreprise : 514 278 365 00010

(numéro SIREN, SIRET, code APE ou NAF)

Hébergeur du site

1&1 Internet SARL

7, place de la Gare

BP 70109

57201 Sarreguemines Cedex

CNIL

Ce site a fait l'objet d'un enregistrement auprès de la CNIL le JJ/MM/AAAA sous le numéro : [à compléter]

SAINT-MAURICE-DES-LIONS - LYON: L'IMPROBABLE VIRÉE EN TAXI DE BENJAMIN BIOLAY

 

Après son concert à La Nef, la voiture du chanteur est tombée en panne à... Saint-Maurice-des-Lions. Un taxi confolentais l'a alors ramené jusqu'à Lyon pour un souvenir et une note inoubliables.

Benjamin Biolay risque de se rappeler de Saint-Maurice-des-Lions. Il y a dix jours, le vendredi 16 juin, le chanteur quittait la Charente après un concert réussi à La Nef. Direction Lyon, pour une nouvelle performance très attendue le lendemain dans sa ville natale.

 

Mais à 60 kilomètres d'Angoulême, le Range Rover qui devait lui faire traverser la France dans la nuit, s'est retrouvé en rade. A Ansac précisément. Les quatre personnes à bord et le véhicule sont alors pris en charge par le garagiste voisin, celui de Saint-Maurice-des-Lions. "Je ne savais pas qui c'était, s'amuse après coup Jean-Paul Pezeaud. C'est le taxi qui m'a dit que c'était Benjamin Biolay."

934 euros la course

Le chanteur et son équipe ont en effet dû trouver un taxi pour rejoindre la capitale des Gaules. Celui-ci est arrivé de Confolens pour effectuer cette course improbable, autant pour la distance que pour le passager à convoyer. "Un trajet de 432 kilomètres et de 934,10 euros", raconte le magazine Society, manifestement bien informé et qui se demande au passage si le chauffeur de taxi confolentais ne s'appelait pas Joe, en référence au fameux tube de Vanessa Paradis, pour laquelle Benjamin Biolay a réalisé un album.

Dommage que la patronne des taxis Bouty n'ait pas le même sens de l'humour: pas question de dévoiler le nom du chauffeur pour raconter sa belle histoire, "secret professionnel" oblige.